Votre guide pratique de la reconversion pro. après 40 ans

Exemple de Reconversion(s), ou comment se reconvertir après 40 ans sans bilan de compétences

Un exemple de reconversion ça vous aiderait pour votre projet ?

Si oui je vous propose l’exemple de quelqu’un, en l’occurence moi, qui en a fait 3, dont 2 après 40 ans et sans jamais avoir fait un bilan de compétence.  

Cela peut vous être utile, ou pas, c’est vous qui verrez…

Petite histoire de Reconversion(s), ou comment se reconvertir après 40 ans sans bilan de compétences

Voici donc un exemple de reconversion, le mien en l’occurrence. Cela peut vous aider, ou pas, c’est vous qui verrez…

 

EXEMPLE DE RECONVERSION(S)

J’ai commencé par être comptable, plus de 10 ans à faire un travail qui me plaisait, mais dans un environnement professionnel dur.

En 99 Je lâche mon boulot pour un métier qui… n’existe pas 😉

 

Et de 1…

C’est ma première reconversion, un grand saut dans le vide : je quitte un emploi “sûr” dans lequel je ne m’épanouie pas du tout, pour un emploi qui n’existe pas vraiment à l’époque : Trafic Manager (c’est la gestion des pubs sur Internet).

Je viens de me marier, ma femme est sans emploi, j’ai un fils en bas âge, et je quitte mon travail pour un secteur qui voit le jour et qui n’a peut-être pas d’avenir, pas très malin… C’est l’occasion qui fait la larron comme on dit.

J’ai serré les fesses pendant plusieurs mois, j’en menais vraiment pas large, j’avais vraiment peur de me retrouver au chômage.

Par contre qu’est-ce que c’était intéressant et motivant d’avoir un travail à inventer et de travailler avec des personnes super motivées.

Je reste 6 ans dans cette agence de pub, Internet est devenu LE secteur, les requins sont là et la mentalité de m&#@% qui va avec. Tout ce qui me motivait a disparu…

 

Et de 2…

Je pars pour m’occuper d’une BU qui propose un service de Trafic Management à des Agences et à des Éditeurs.

Je connais bien le métier, mais je ne connais rien au management et encore moins comment gérer une BU…

C’est ma 2ème reconversion, là je stress moins longtemps, mais quand même, je ne suis pas fier, un poste que je ne connais pas avec des collègues plus jeunes, pas facile.

Le challenge est vraiment sympa : faire d’un business qui perd des sous un business rentable.

La BU est vendue 3 ans plus tard, et moi je reste dans la Société mère qui me trouve autre chose à faire…

 

Et de 3…

Mon boulot change donc encore et je deviens Chef de Projet, puis Program Manager dans le domaine du développement de logiciels.

Ma 3ème reconversion.

Cela dure comme ça pendant 5 ans, au fil du temps mon travail est de moins en moins intéressant, voir à la fin inexistant (en fait une mise au placard). J’ai cette désagréable impression de ne servir à rien…

Je craque un matin suite à “une goutte d’eau”, le soir je rentre chez moi à plat de chez à plat. Je ne retournerai plus à mon boulot, je lâche tout du jour au lendemain…

Je laisse donc tomber un boulot à 50k sans rien avoir derrière. J’ai 50 ans et je n’ai absolument pas de solution de rechange.

Mais j’ai de gros avantages (qui ne tombent pas non plus du ciel) :

  • Je m’adapte facilement
  • Je suis pragmatique
  • Je suis apparement un multi-potentiel
  • J’ai une femme qui m’aime
  • J’ai un fils qui vient de trouver ce qu’il veut faire et y arrive avec succès
  • J’ai 0 crédit et de l’argent de côté “au cas où”

Je décide donc de me mettre à mon compte, je change radicalement de sujet encore une fois. Je fais une formation d’un an et je deviens Coach Professionnel.

Bizarrement c’est lors de cette dernière reconversion que j’ai le moins stressé, alors que j’étais vraiment “à poil”, peut être la force de l’habitude 😉

 

ET À CÔTÉ DE ÇA…

Présenté comme ça vous pouvez avoir l’impression que j’ai su faire les bons choix, que j’ai eu le courage d’agir, que j’ai réussi, etc…

Et c’est le cas, 3 fois en 30 ans de vie professionnelle…

A côté de ça j’ai aussi eu une centaine de fois envie de faire autre chose. Une centaine de fois où je n’ai rien fait pour plein de “bonnes raisons”, que je résumerais par une seule : la peur.

Je précise cela car mon parcours peut paraître facile et bien huilé, alors que ce n’est pas le cas :

  • Je ne suis pas devenu directeur comptable
  • Je ne suis pas devenu testeur de jeux vidéo
  • Je ne suis pas devenu photographe
  • Je n’ai pas ouvert de Food Truck
  • Je n’ai pas acheté aux enchères une épicerie en Bretagne
  • Je ne suis pas devenu joueur de poker
  • Je ne suis pas devenu blogger pro
  • Je ne suis pas devenu web-designer
  • Je n’ai pas ouvert de librairie, ni de boutique de jeux de société, ni de restaurant

 

POUR CONCLURE

Voilà, des changements de métiers, un changement de statut et de métier, tout ça rentre bien dans la définition de ce qu’est une reconversion.

Sur 3 reconversions, 2 ont été faites après l’âge de 40 ans.

Je ne tire aucune fierté de mon parcours ni aucune honte, je pense sincèrement que tout le monde peut diriger un minimum sa vie, le tout c’est de le vouloir et de s’en donner les moyens.

Par moyens j’entends qu’une reconversion ne se fait pas du jour au lendemain, que c’est sa vie au quotidien et son état d’esprit qui permettent d’y arriver, c’est un tout.

 

EN SAVOIR PLUS

Je ne suis pas rentré dans le détail de chaque reconversion, ce serait un peu long. Chacun cherche des détails importants pour lui (les finances, les formations, comment j’ai trouvé le boulot, la situation familiale, etc…)

C’est pour cela que si vous avez des questions spécifiques j’y répondrai avec plaisir.

 

Allez plus loin

Si vous souhaitez allez plus loin et avoir une vision plus globale du chemin à parcourir pour changer de métier, vous pouvez consulter le Guide Pratique de la Reconversion Professionnelle après 40 ans.

Vous y trouverez les différentes étapes à suivre pour passer d’un métier que vous ne pouvez plus voir en peinture à un métier qui vous plaît.

Télécharger le Guide Pratique »

 
Bon courage à vous !

Eri Schön

Oui, je veux un plan pour ma reconversion !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Rejoignez la famille

Abonnez vous à la newsletter, et recevez en cadeau le guide de la reconversion professionnelle.